Deux frères chinois achètent quatre châteaux en Gironde

Article Journal SUD-OUEST du 24 octobre 2013 par César COMPADRE

Le nouveau groupe dénommé « Bordeaux Vinéam » compte aussi un château en Bergeracois, le tout avoisinant les 250 ha.

Les frères Yi Zhu et Hongtao You, la cinquantaine, vivent entre Hong Kong et la Colombie Britannique, à l’ouest du Canada. Fortune faite dans la pharmacie, ils font une entrée remarquée dans la viticulture régionale avec l’achat de quatre châteaux en Gironde et un en Bergeracois (château La Salagre, à Pomport, 47 ha dont 30 plantés).

En Bordelais, ils sont désormais à la tête des châteaux Moulin à Vent (AOC Moulis, 23 hectares), Vieux Coutelin (AOC Saint-Estèphe, 10 ha), Bourdicotte (Cazaugitat, 105 ha) et Grand Ferrand (Sauveterre-de-Guyenne, 80 ha), ces deux derniers étant en AOC Bordeaux.Bordeaux Vinéam, nom du nouveau groupe ainsi constitué, avoisine les 250 ha.

« C’est un investissement personnel des frères You qui ont découvert le vin récemment. Ils ont déjà en tête les circuits de vente pour la partie de la production qui partira en Chine. On y va doucement, sans révolution dans ces châteaux », commente le Gardois David Tabacznyj, en charge des investissements en Europe des frères You. Ces derniers – l’un est chinois, l’autre canadien – ont déjà un pied dans le vignoble de Chianti, en Toscane. « Ils ne parlent pas français mais la fille d’un des deux apprend déjà la langue », ajoute-t-on. Peut-être un pied à l’étrier pour l’avenir des enfants, comme c’est le cas sur une partie des transactions réalisées ces dernières années en Bordelais par des investisseurs chinois (à ce jour, près de 70 châteaux ont été acquis).

À part Moulin à Vent (acheté à Dominique Hessel), les autres propriétés sont acquises auprès du groupe RCR Vignobles & Châteaux, autrefois connu sous le nom Rocher Cap de Rive (RCR). À son apogée, il comptait quatorze propriétés et 550 ha de vigne. C’était l’époque où le négociant belge Robert Geens était aux commandes, avec de multiples démêlés devant la justice.

Un temps révolu. RCR Vignobles & Châteaux se concentre désormais sur quelques propriétés en Libournais (une centaine d’hectares) avec le Hollandais Peter Wolter aux manettes. Jean-François Corps, vingt ans d’expérience dans ce groupe maintenant dégraissé et employant quinze personnes, en est le directeur d’exploitation.

Au-delà de Vieux Coutelin, Bourdicotte, Grand Ferrand et la Salagre, le vendeur, basé à Saint-Magne-de-Castillon, cède aussi trois autres châteaux. Hauterive (AOC Médoc, 55 ha) et Grand Jour (80 ha, AOC Côtes-de-Bourg et Bordeaux) qui passent dans l’escarcelle de M. Qu, un Chinois de Dalian à tête d’une vingtaine de propriétés en Gironde. Enfin, le château Pontet Chappaz (AOC Margaux, 7 ha) est passé discrètement dans le giron de son voisin Prieuré-Lichine, un cru classé.

 

Légende : Le château Moulin à Vent, 23 ha en AOC Moulis, tête de pont de ce nouveau groupe viticole.

Philippe-DOURTHE

Une figure du vin Médocain s’est éteinte

 

Journal Sud-Ouest du 24 juillet 2013 – Jean-Claude RIGAULT

 

Suite au décès de Philippe DOURTHE (château MAUCAILLOU), de nombreuses figures de la classe politique et du monde du vin se sont réunies lundi 22 juillet, afin de lui rendre un dernier hommage à l’église Saint-Saturnin.

Personnage hors du commun, bien connu dans le monde du vin, du sport, de la tauromachie ou encore de la voile, Philippe Dourthe aura marqué le Médoc en sa qualité de gérant de la Société civile agricole des domaines du château Maucaillou, propriété viticole à Moulis-en-Médoc, de 1982 à 2006.

Œnologue et négociant

Né le 15 août 1941 à Bordeaux, Philippe Dourthe fait sa scolarité à l’école primaire de Sainte-Marie de Grand-Lebrun, à Bordeaux, avant d’entrer au lycée Montesquieu. Il prépare l’INA au lycée Michel-Montaigne à Bordeaux, puis part étudier à l’université des sciences de Talence. Il en sort diplômé d’œnologie (science du vin) et d’ampélologie (science de la vigne).

C’est en tant qu’œnologue de la société Dourthe Frères, négociants en vins (1964-1967), qu’il entrera dans la vie active puis sera attaché auprès de l’Université catholique de Santiago du Chili. Il y exercera en tant qu’expert vitivinicole pour le ministère de l’Agriculture chilien (1967-68). De retour en France, Philippe Dourthe devient directeur technique, puis directeur général de la SA Consortium vinicole de Bordeaux et de la Gironde (CVBG Dourthe Frères et Kressmann), négociants en vins (1969-82). Il occupera successivement divers postes avec de hautes responsabilités, et notamment celle de gérant de la Société civile agricole des domaines du château Maucaillou. C’est là qu’en 1987, il crée un musée unique en Médoc des arts et des métiers de la vigne et du vin. De 1990 à 2005, il sera élu comme président du syndicat viticole de l’appellation communale Moulis-en-Médoc. Enfin, l’homme cultivait une passion pour la navigation. Avec « Escapade IV », un feeling 546 de 55 pieds, Philippe Dourthe fera trois traversées de l’Atlantique. La première en 1971, avec son père Roger en partant du bassin d’Arcachon, la seconde en solitaire et la troisième en 2007 avec quatre équipiers, au cours de laquelle il fera une halte à Cuba. Le départ avait eu lieu depuis Le Verdon.

Desquet CVM - Mai 2013 Extrait

Mission Asie du Conseil des Vins du Médoc 2012

Dans la continuité des actions de promotion réalisées en Asie depuis plusieurs années par le Conseil des Vins du Médoc, le château RUAT PETIT POUJEAUX, ambassadeur des vins de l’AOC Moulis en 2012 en Chine et à Hong-Kong, a reçu à son retour un groupe de journalistes Chinois à la découverte du Médoc …

 

Château Poujeaux – Famille Cuvelier

Vins : La famille Cuvelier acquiert trois grands crus classés de Saint-Emilion [F.G.]

23 Avril 2013 – Magazine RAYON BOISSONS

 

Déjà propriétaire de Clos Fourtet, premier grand cru classé de Saint-Emilion et du château Poujeaux en moulis, la famille Cuvelier vient de réaliser une triple acquisition de prestige. Les trois châteaux suivants sont en effet des grands crus classés de Saint-Emilion : le château Clos Saint-Martin (1,3 ha), Les Grandes Murailles (2 ha) et Côte de Baleau (18 ha dont 15 ha classés).

Ces domaines ont été rachetés à la famille Reiffers, propriétaire depuis 1643.Sophie Fourcade-Reiffers reste toutefois en place ainsi que l’ensemble de ses équipes. Philippe Cuvelier et son fils Matthieu prendront conjointement la gestion de ces trois châteaux.