MNA Paris 2018

En octobre, les vins de l’AOC Moulis se dégustent à Paris

4 semaines de promotion des terroirs viticoles de la Nouvelle-Aquitaine :

– du 3 au 29 octobre 2018 la Boutique « éphémère » de la Maison de la Nouvelle-Aquitaine organise une foire aux vins. Celle-ci réunit un grand panel des vins de toute la région : Graves, Aoc Moulis En Médoc, Madiran, Buzet, Côtes de Castillon, Bourg, Tursan, Blaye, Vins du Haut Poitou, Corrèze, Vins des Pays Charentais, Irouléguy, Marmandais et aussi une large sélection de vins bio. Elle permettra aux Parisiens de retrouver une belle sélection de vins avec un prix direct producteur.

– le mercredi 17 octobre 2018 de 11h à 21h, venez découvrir les vins sélectionnés par les appellations et syndicats viticoles de Nouvelle-Aquitaine. Une dégustation est proposée tout au long de la journée avec les conseils d’un œnologue.

Un événement organisé dans le cadre de l’exposition sur les paysages viticoles de la Nouvelle-Aquitaine. Retrouvez tous nos conseils pour partir à la découverte des vignobles de la plus grande région de France.

21 rue des Pyramides 75001 Paris – Tel : 01 55 35 31 42 – contact@nouvelle-aquitaine.paris  – site web

 

Francois-BerleandFrançois Berléand, parrain de cette édition 2018

ArticleFBerleand « Mes ivresses aquitaines »

 

MNA Paris 2018

En octobre (2018), les vins de l’AOC Moulis se dégustent à la Maison de la Nouvelle Aquitaine à Paris

Maison de la Nouvelle Aquitaine à Paris

Ce mois d’octobre, 4 semaines de promotion des terroirs viticoles 🍇 de la Nouvelle-Aquitaine :

du 3 au 29 octobre 2018 la Boutique « éphémère » de la Maison de la Nouvelle-Aquitaine organise une foire aux vins. Celle-ci réunit un grand panel des vins de toute la région : Graves, Aoc Moulis En Médoc, Madiran, Buzet, Côtes de Castillon, Bourg, Tursan, Blaye, Vins du Haut Poitou, Corrèze, Vins des Pays Charentais, Irouléguy, Marmandais et aussi une large sélection de vins bio.

Elle permettra aux Parisiens de retrouver une belle sélection de vins avec un prix direct producteur.

le mercredi 17 octobre 2018 de 11h à 21h, venez découvrir les vins sélectionnés par les appellations et syndicats viticoles de Nouvelle-Aquitaine. Une dégustation est proposée tout au long de la journée avec les conseils d’un œnologue.
Un événement organisé dans le cadre de l’exposition sur les paysages viticoles de la Nouvelle-Aquitaine. Retrouvez tous nos conseils pour partir à la découverte des vignobles de la plus grande région de France.

com réseaux socioRetrouvez les châteaux Anthonic, Chasse-Spleen, Dutruch Grand Poujeaux et Franquet Grand Poujeaux à la « boutique éphèmère » du 03 au 29 octobre 2018 :

21 rue des Pyramides 75001 Paris – Tel : 01 55 35 31 42 – contact@nouvelle-aquitaine.paris

Mise en page 1Mise en page 1

 

 

 

 

 

 

 

La Maison de la Nouvelle-Aquitaine à Paris est dédiée à l’attractivité, au développement, à la valorisation et la promotion touristiques des destinations et territoires de la Nouvelle-Aquitaine
Située dans un quartier prestigieux au cœur de Paris (Paris entre le Louvre et l’Opéra), elle est une vitrine idéale pour la promotion des territoires de la région. Elle décline son activité à Paris, à travers des missions complémentaires :
– Un centre-affaires,
– Un espace événementiel,
– Une vitrine touristique,
– Une boutique des savoir-faire,
– Un espace de gastronomie rapide.

Crus Bourgeois Millésime 2016

Crus Bourgeois du Médoc : en attendant le classement, la sélection officielle !

Article Le Point : « Liste des 270 châteaux du Médoc retenus cette année au titre du millésime 2016. Le classement est, lui, attendu en 2020 »

Par Jacques Dupont et Olivier Bompas

Sélection Officielle Millésime 2016 – AOC Moulis
Château Biston Brillette – Château Branas Grand Poujeaux – Château Brillette – Château Caroline – Château Duplessis – Château Gressier Grand Poujeaux – Château Guitignan – Château Lalaudey – Château Moulin à Vent – Château la Mouline – Château Myon de L’Enclos – Château Pomeys.
 

Les crus bourgeois occupent une place intermédiaire mais de choix dans la vaste et hétéroclite famille des vins du Médoc. Beaucoup plus abordables que les grands crus classés, mais implantés sur des sols parfois aussi qualitatifs par les riches bourgeois bordelais (les habitants du bourg), les crus bourgeois sont aujourd’hui considérés comme une vraie garantie de qualité, et surtout comme l’un des rares repères vraiment compréhensibles en matière de qualité dans l’univers du vin bordelais.

Dans les années 2000, la dénomination « crus bourgeois » a fait l’objet d’un vaste toilettage, nécessaire. Trop d’étiquettes, peu de contrôles, il fallait, de l’avis des responsables, redonner du sens au mot « bourgeois ». Après de nombreuses péripéties, un classement nouvelle formule a vu le jour en 2003. Mis en cause par des propriétaires insatisfaits des résultats, il fut annulé par la justice. Depuis 2010, ce classement s’est transformé en un label annuel. Il portait sur le millésime 2008 et a permis de maintenir les décisions de contrôle et d’exigence prises lors du « toilettage ».

De plus en plus de crus acceptés en bourgeois

Depuis, chaque année, à une date précise, la liste est dévoilée pour un millésime en vente et transmise à la presse. Mais cette solution n’est que provisoire. Ce système ne convient pas aux châteaux qui ont besoin de bâtir une communication à long terme. Après de longues négociations avec le ministère de l’Agriculture échaudé par la mise en cause de celui de 2003 et les affaires de justice qui entachent celui de 2012 à Saint-Émilion, un accord a été obtenu sur un cahier des charges extrêmement précis pour la relance d’un classement quinquennal.

D’ores et déjà, les crus concernés ont déposé leur candidature. Ce classement qui devrait reconnaître trois catégories de bourgeois – exceptionnels, supérieurs, bourgeois « simples » – devrait aboutir en 2020.

Il est à noter la progression des demandes qui se traduit par une hausse quasi continuelle des crus acceptés en bourgeois avec 243 châteaux pour le millésime 2008, 256 pour le millésime 2011 et 270 pour le 2016, un chiffre comparable à celui de 2015 (271). Cela confirme la bonne santé de cette catégorie de vins à la portée de tous les amateurs.

Les 270 crus bourgeois 2016 représentent 31 % de la surface viticole du Médoc, soient 5 000 ha, et se répartissent ainsi au sein des différentes appellations médocaines :

AOC Médoc : 123
AOC Haut-Médoc : 89
AOC Listrac-Médoc : 15
AOC Moulis en Médoc : 12
AOC Margaux : 9
AOC Pauillac : 4
AOC Saint-Estèphe : 18

En partenariat avec Le Point, l’alliance des crus bourgeois a relancé en 2011 la « coupe des crus bourgeois », concours interrompu en 1999, après deux décennies d’existence, à la suite des soubresauts liés à la réforme du classement.

2018_BFV - Quais de nuit

Bordeaux Fête le Vin 2018

UNE FÊTE UNIQUE EN EUROPE 

Du 14 au 18 juin 2018.

Un rendez-vous biennal très attendu des Bordelais et des visiteurs venus du monde entier.

Cette année, Bordeaux Fête le Vin célèbre ses 20 ans et accueille à cette occasion une trentaine de grands voiliers. Certains arriveront de Liverpool et Dublin dans le cadre de la Tall Ships Regatta, d’autres arriveront spécialement de ports français, européens (et parfois au-delà) pour l’occasion.

Pendant cinq jours, Bordeaux sera la capitale du vin… et de la voile, thème de cette édition anniversaire !

2018_06 - Bordeaux Foodtruck Festival

Le Bordeaux Food Truck Festival

Un festival original qui mêle visites de châteaux et gastronomie sur le pouce, il est organisé dans 4 châteaux du Bordelais, et se tient à partir de ce week-end au château La Dauphine, à Fronsac en Gironde. A tour de rôle, les châteaux La Dauphine, Maucaillou (AOC MOULIS), Castera, de Léognan et l’Hippodrome du Bouscat participent à ce festival.

Cinq lieux exceptionnels et des dizaines de food-trucks vous accueillent pour un véritable tour du monde gastronomique et oenologique.

Dégustations de grands vins et de chocolats grand crus, ateliers accords mets et vins, concerts, DJ, tournois de Mölkky, Escape Game, animations et jeux pour enfants sont au programme d’un festival qui propose cette année une tournée sur cinq dates.

SAMEDI 2 et DIMANCHE 3 JUIN AU CHATEAU LA DAUPHINE (Fronsac)

SAMEDI 30 JUIN et DIMANCHE 1er JUILLET AU CHATEAU MAUCAILLOU (Moulis)

DIMANCHE 22 JUILLET AU CHATEAU CASTERA (Saint-Germain d’Esteuil)

SAMEDI 8 et DIMANCHE 9 SEPTEMBRE AU CHATEAU DE LEOGNAN

SAMEDI 29 ET DIMANCHE 30 SEPTEMBRE A L’HIPPODROME DE BORDEAUX-LE BOUSCAT

Logo Crus Artisans du Médoc

Crus Artisans du Médoc – Classement 2018

En ce jour du 18 mai 2018, le syndicat des Crus Artisans du Médoc déclare qu’au terme d’un examen de toutes les candidatures déposées auprès de l’organisme de contrôle QUALISUD, et conformément au cahier des charges et au plan de contrôle de ce classement, sont classées pour les millésimes 2017 à 2021 les exploitations viticoles listées ci-dessous :

Visuel campagne facteurs de risques de cancers - STOP BIS

Le « tire-bouchon de trop » !

Plus de 10 000 personnes interpellent Emmanuel Macron
Jeudi 28 septembre, la filière viticole a remis au ministre de l’Agriculture Stéphane TRAVERT les 10 000 signatures d’ores et déjà obtenues sur le site letirebouchondetrop.fr contre la dernière campagne des autorités de santé. En signe de protestation, les professionnels lui ont demandé de remettre ces signatures lors du prochain Conseil des Ministres au Président de la République Emmanuel MACRON.
Rencontre filiere ministre letirebouchondetrop 2
Trois tomes de plus de 650 pages. Voilà comment se matérialisent les 10 000 interpellations du Président de la République obtenues sur le site letirebouchondetrop.fr à propos de la dernière campagne des autorités de santé qui stigmatisent le vin. Lancé par les organisations de la production viticole (CNAOC, VIF, CCVF, VinIGP regroupées au sein de l’AGPV), le site letirebouchondetrop.fr a obtenu un succès inédit avec plus de 10 000 participations en deux semaines, nombre toujours en progression.
Lors d’une rencontre prévue de longue date avec le Ministre de l’Agriculture, les représentants de la filière viticole ont demandé à Mr TRAVERT de remettre ces trois tomes à Emmanuel MACRON lors du prochain conseil des ministres. Ils ont également émis le souhait d’organiser un rendez-vous entre le ministre de l’Agriculture, la ministre de la Santé et la filière viticole représentée par Vin et Société. Stéphane TRAVERT s’y est montré favorable.
« Le succès inédit de cette mobilisation montre que cette campagne a été perçue comme une agression par les vignerons, d’autant plus en pleine période de vendanges et de foires aux vins » affirme Stéphane HERAUD, président de l’AGPV. « Pourquoi cibler uniquement le vin et non l’ensemble des alcools ? » s’interroge-t-il. « Nous ne sommes pas opposés à des campagnes de prévention contre la consommation excessive d’alcool, bien au contraire. Mais demander de limiter sa consommation de vin sans diffuser des repères de consommation, c’est inefficace. Nous avons bien noté le souhait du ministre pour une rencontre de la filière viticole avec le ministère de la Santé. Nous sommes prêts à dialoguer.»

Monsieur le Président,
c’est le tire-bouchon de trop !

Le Ministère de la santé et l’Institut National du Cancer (INCA) ont lancé le mardi 5 septembre une nouvelle campagne d’information. Un visuel de cette campagne (voir ci-joint) laisse penser que c’est uniquement la consommation de vin qui représente un facteur de risques de cancers.

Cette stigmatisation du vin est inacceptable.
C’est le tire-bouchon de trop !

Interpellez directement le Président de la République Emmanuel Macron en un clic depuis notre formulaire :

Signer la lettre