C’est « tout frais » à la Maison du Vin !

Merle-Blanc-de-Clarke-Malmaison_2019_web2

 

Avec les retour des chaleurs estivales, vous allez adorer !

En Médoc la production est traditionnellement en rouge. Toutefois, nombre de viticulteurs ont historiquement produit un peu de rosés (de saignées) ou des blancs, à l’origine destinés à leur consommation personnelle.

Il existe donc de délicieux vins blancs secs produits par nos viticulteurs Médocains, et qui plus est, Moulissois, que nous vous invitons à découvrir à la Maison du Vin de Moulis.

Découvrez dès à présent « Le Merle Blanc » de Château Clarke (Château Malmaison en AOC Moulis), disponible dans le millésime 2019.

Et le « Blanc » de Chasse-Spleen (Château Chasse-Spleen en AOC Moulis), disponible dans le millésime 2018.

 

Tarifs 2021 – Bouteille 75 cl

Châteaux Millésimes Prix TTC
Le « Blanc » de Chasse Spleen  2018 27 € 00
Le « Merle Blanc » de Clark / Malmaison  2019 24 € 00
00 € 00

Fiche Technique « Le Merle Blanc » Millésime 2019

 

BLANC DE CHASSE-SPLEEN (source www.chasse-spleen.com):

« Notre métier est fait de moments excitants oscillant du plus grand stress à la plus vive joie. Mais nous pouvions encore augmenter la dose en tentant le pari d’un vin blanc sur une terre de rouge. Cette terre est tellement rouge qu’aucune appellation médocaine ne reconnaît le vin blanc. Le vin blanc produit sur la presqu’île est d’AOC Bordeaux Blanc. On compte à peine une douzaine de crus blanc en Médoc.

À l’aune des années 1990, deux hectares furent plantés de 65 % de sémillon et de 35 % de sauvignon blanc. Nous n’avions pas la « culture blanc », aussi avons-nous tâtonné, sur le volume de bois, sur les façons agriculturales, sur les évidentes questions de maturité, etc. Au début, les seuls consommateurs de ce vin furent les membres de la famille, les amis, les salariés du Château. Nous ne voulions pas encore signer publiquement ce cru.

Petit à petit, nous avons affiné nos méthodes et notre palais. Nous le calibrions pour les cépages blancs et leur assemblage. En 1995 a lieu la première commercialisation, avec un bon succès d’estime, comme l’on dit des films d’auteur remplissant une salle pendant un trop bref laps de temps… Puis, notre travail et la signature Chasse-Spleen persuadèrent, peu à peu, un nombre croissant d’aficionados. Aujourd’hui, nous affirmons nos techniques, nos aptitudes à la dégustation le long du processus de la plante au vin, et Blanc de Chasse-Spleen tutoie de plus en plus les meilleurs vins blancs bordelais. »